logo chargement Echappee Australe

Voyage en Afrique du Sud : Voiture de location

Vous partez prochainement en Afrique du Sud ou vous préparez votre prochain voyage en Afrique du Sud ? Vous vous posez des questions sur la location de votre voiture ? Quel véhicule choisir ? Avez-vous besoin d’une assurance ? Quels sont les frais à prévoir ? Quelles sont les formalités ?

Nous faisons le point avec vous sur toutes les questions concernant la location d’une voiture en Afrique du Sud, les démarches et la conduite en Afrique du Sud.

Quel modèle de voiture de location choisir ?

L’autotour est la solution la plus économique ainsi que celle qui vous offre le plus de liberté lors de votre voyage. Le choix du véhicule de location va dépendre de votre itinéraire et de votre budget. Lorsque vous nous demandez un devis, nous vous transmettons diverses informations sur le véhicule de location que nous vous proposons, notamment sa capacité et le nombre de bagages qu’elle peut accueillir dans le coffre. Voici les gammes les plus fréquemment demandées :

Un véhicule économique.

Kia Picanto, Hyundai I10 ou équivalent :

C’est le véhicule le plus abordable. Pour profiter de votre voyage en Afrique du Sud, nous vous conseillons de prendre ce véhicule que si vous n’êtes pas plus de 2 personnes. Bien qu’elle puisse accepter 4 adultes et 1 enfant, vous seriez à l’étroit. Le coffre, de petite taille, peut accueillir jusqu’à 2 bagages de taille standard.

Chevrolet Spark

Un véhicule de taille moyenne.

Polo Vivo Tsi ou équivalent :

C’est une bonne option pour 2 ou 3 personnes qui souhaitent voyager en Afrique du Sud sans se ruiner. D’une capacité identique à celle d’un véhicule économique, les dimensions du véhicule vous offriront plus de place et de confort.

Un véhicule de grande taille.

Toyota Corolla Quest, Polo Vivo Sedan ou équivalent :

Cette gamme de véhicule vous apporte plus de confort si vous voyagez à plusieurs (jusqu’à 4 adultes et 1 enfant, avec 3 bagages de taille standard).

Un véhicule pour les familles.

Toyota Avanza, Honda Mobilo ou équivalent :

Ce type de véhicule permet jusqu’à 5 adultes et 2 enfants de voyager, avec 2 bagages de taille standard. Les sièges à l’arrière se rabattent et permettent d’augmenter la capacité du coffre. C’est donc un véhicule que nous recommandons pour les familles ou les groupes de 4 ou 5 personnes.

Honda Mobilo

Un véhicule pour les petits groupes.

Un minibus :

Ces véhicules de 8 ou 10 places vous permettent de voyager en Afrique du Sud en petit groupe. Ces véhicules n’ayant pas de coffre, il faut prévoir des places de libre pour les bagages.

Un SUV ou un 4×4.

Ford Ecosport, Ford Kuga, Nissan X-Trail, etc. :

Globalement, il n’est pas nécessaire de louer ce genre de véhicule en Afrique du Sud : la plupart des routes sont goudronnées et les éventuelles portions qui ne le sont pas, pour vous rendre à certains logements isolés par exemple, sont praticables avec des véhicules citadins. Le SUV est néanmoins une option si vous souhaitez plus de confort. Un véhicule SUV ou 4×4 représente un budget nettement plus important qu’un véhicule plus léger. Le choix dépend donc de votre budget pour votre voyage et de l’importance que vous portez à votre véhicule.

Pour certains itinéraires, il est néanmoins indispensable de prendre un véhicule 4×4. C’est par exemple le cas d’un voyage au Lesotho ou dans le Nord de l’Afrique du Sud. Contrairement à une agence de voyages traditionnelle, l’équipe d’Échappée Australe se rend régulièrement dans les destinations proposées. Nous connaissons donc très bien les pays afin de vous apporter les bons conseils. Sans un véhicule adapté à votre itinéraire, vous ne pourriez en profiter réellement.

Ford Kuga

Les options et les différents frais pour votre location de voiture en Afrique du Sud.

En Afrique du Sud, nous travaillons avec une sélection d’agences de location de voitures afin de vous proposer les meilleurs tarifs. Nous testons régulièrement les différentes gammes de véhicules dans ces différentes agences. Nous nous assurons ainsi au maximum de la qualité des voitures, et qu’elles soient récentes.

Lors de la réservation d’un voyage en Afrique du Sud, nous incluons dans le tarif les frais de location du véhicule. Il y a néanmoins d’autres frais à prévoir, à régler au moment de la récupération du véhicule. Ces frais dépendent du type de véhicule et de l’agence de location. Nous indiquons leurs estimations dans nos brochures.

Les frais à prévoir :

  1. Les frais de contrat, généralement de quelques euros.
  2. La location d’un GPS, si vous en souhaitez un : d’environ 5-6€ par jour, nous vous recommandons vivement de prendre un GPS pour éviter de perdre du temps sur les routes. Lors de votre voyage en Afrique du Sud avec Échappée Australe, nous vous transmettons un carnet de voyage avec de nombreuses informations, notamment les itinéraires conseillés si nécessaire (lorsque le GPS n’indique pas la bonne direction par exemple).
  3. La restitution dans une autre agence, si votre autotour ne fait pas une boucle : c’est généralement le cas lors d’un voyage en Afrique du Sud avec une location de Cape Town à Port Elizabeth ou une location de Durban à Johannesburg. Généralement, ces frais s’élèvent à 800 ou 1000 ZAR (environ 50€).
  4. L’autorisation de rouler dans un autre pays : si vous passez par le Lesotho ou le Swaziland par exemple, vous aurez besoin d’une autorisation pour passer la frontière avec votre véhicule de location. c’est la Crossborder Letter. Généralement facturée entre 400 et 800 ZAR (25 à 50 €), elle vous sera demandée au poste frontière.
  5. Le conducteur additionnel : selon le véhicule et l’agence de location, le second conducteur peut être payant. Nous vous invitons à nous signaler lors de la demande du devis si vous souhaitez un second conducteur.

En cas de jeune conducteur (moins de 23 ans et/ou permis de moins de 3 ans), des frais supplémentaires peuvent être demandés. Il est important de nous le signaler lors de votre demande de devis.

D’autres frais peuvent être ajoutés en fonction de vos demandes et des particularités de certaines locations.

Le point sur l’assurance.

Au moment de la récupération de votre voiture de location, il vous sera notamment demandé de fournir une carte bancaire au nom du conducteur. Cette carte servira à régler les options et frais ne pouvant être régler qu’en agence, ainsi que la caution et la franchise.

Généralement, en Afrique du Sud, la caution et la franchise sont prélevées sur votre carte bancaire. Il faut donc vérifier les plafonds de votre carte avant votre voyage en Afrique du Sud. Lors de la restitution du véhicule, l’agence vous reversera le montant. Si vous n’avez pas rempli le réservoir de carburant, une somme sera déduite de ce versement. Si vous avez abîmé une partie du véhicule ou un équipement, ou si vous avez eu un accident, la franchise ne vous sera pas rendu. Dans certains cas qui vous sont spécifiés lors de la signature du contrat à l’agence de location, un supplément peut vous être demandé.

Il est possible de nous demander au moment du devis d’inclure le rachat de franchise dans le tarif. Cette option est généralement onéreuse et nous ne la recommandons pas forcément.

Si vous réglez votre voyage avec votre carte bancaire et que celle-ci comprend une assurance pour la location du véhicule, elle vous permettra d’être remboursé en cas d’accident. Il est arrivé à certains membres de l’équipe d’Échappée Australe de faire appel à l’assurance de la carte bancaire et le remboursement a été rapide.

Vous avez peut-être également une assurance à titre personnel qui vous protège en cas d’accident.

Le permis de conduire international.

Contrairement à une croyance véhiculée sur internet, dans les forums de discussion et même dans certains guides, votre permis de conduire français n’est pas suffisant pour rouler en Afrique du Sud. En cas de contrôle par la police, vous risquez des sanctions. La solution la plus simple et la plus économique est d’obtenir un permis de conduire international (qu’il faudra accompagner de son permis de conduire français). La démarche se fait sur internet et peut prendre plusieurs semaines : veillez à vous y prendre à l’avance.

Le permis de conduire international est valable 3 ans.

L’autre solution, plus rapide mais payante, est d’obtenir une traduction en anglais certifiée conforme de son permis de conduire. Pour se faire, vous devez contacter un traducteur assermenté. La traduction devra être accompagnée de votre permis de conduire français.

Quelques sites internet utiles :

  1. France diplomatie – conseils aux voyageurs
  2. Service Public – demande de permis international
  3. Service Public – liste des traducteurs assermentés

La conduite en Afrique du Sud, est-ce difficile ?

En Afrique du Sud, la principale source d’inquiétude du voyageur est la conduite à gauche. Rassurez-vous, il ne vous faudra pas longtemps pour vous y habituer ! La plupart des aéroports (Cape Town, Johannesburg, etc.) se trouvent en dehors de ville. Vous sortez directement de l’aéroport en empruntant une voie rapide et il n’y a pas de risque de rouler à contre sens !

Lors des premières intersections, restez concentré et suivez les véhicules qui sont probablement devant vous. Tout se passera bien !

Une autre source d’inquiétude peut être les ronds points. Ils ne sont pas nombreux en Afrique du Sud. Tout comme en France, des flèches indiquent le sens pour prendre les ronds points. Encore une fois, tout se passera bien !

Une particularité en Afrique du Sud est la présence de carrefour « 4-ways stop ». Il s’agit de carrefour où chaque véhicule a un stop. Priorité au premier arrivé.

Les routes en Afrique du Sud sont principalement goudronnées et les directions bien indiquées. Certaines portions peuvent néanmoins être abîmées et présentent des nids de poule, généralement signalés. Certaines routes sont plus rarement recouvertes de gravier mais sont praticables avec un véhicule léger, en adaptant sa vitesse.

Route en Afrique du Sud

Les Sud-Africains sont globalement fair-play et pas agressifs au volant, ce qui rend la conduite agréable. Sur les routes, il est d’usage de se décaler sur la bande d’arrêt d’urgence pour laisser passer les véhicules plus rapides. Une fois le déplacement effectué, un coup de warning sera signe de remerciement.

Il faut néanmoins être vigilent :

  1. Les soirs en week end, certains locaux prennent le volant après avoir fait la fête.
  2. La nuit en dehors des villes, la visibilité est réduite et il convient d’adapter sa vitesse.
  3. Les minibus (appelés taxis) ont tendance à ne pas respecter le code la route.

Que faire en cas d’accident ?

Si l’accident n’implique pas un autre véhicule, il est important de contacter le numéro de téléphone transmis par l’agence de location du véhicule. Si le véhicule n’est plus en état de rouler, l’agence fera le nécessaire pour vous dépanner.

Dans un second temps, contactez votre assurance pour ouvrir un dossier de remboursement. Elle vous informera des documents à lui fournir, documents que vous devrez demander à l’agence de location de voitures au moment de la restitution du véhicule. Il se peut que certains documents ne puissent vous être fournis comme la carte grise, les locations de véhicule fonctionnant différemment en Afrique du Sud qu’en France.

Notre conseil : pensez à prendre des photos des dégâts.

Dans tous les cas, en cas de blessés, appelez les urgences.

Si l’accident implique un autre véhicule, gardez votre calme. Vous pouvez appeler le numéro transmis par l’agence de location mais nous vous conseillons également d’appeler la police.

Nos conseils :

  1. Ne négligez pas l’état des lieux du véhicule, aussi bien au moment de la récupération du véhicule qu’à la restitution. Les agences avec qui nous travaillons sont honnêtes et fiables. Néanmoins, il se peut qu’un problème n’ait pas été vu avant de vous transmettre la voiture ou de l’équipement. Signalez-le immédiatement et faites le mettre à l’écrit afin d’éviter tout problème au moment de la restitution. N’hésitez pas à demander lors de la restitution un document attestant l’état du véhicule (cette pratique est peu courante, il faudra peut être insister).
  2. Au moment de la récupération du véhicule, familiarisez vous avec la voiture. Regardez le manuel du véhicule : clignotants, phares, essuie-glace, etc. Pensez également à demander le type de carburant à utiliser.
  3. Profitez des trajets en véhicule : admirez les paysages, faites des pauses et conduisez prudemment. Lors de certains itinéraires, nous vous conseillons, via votre carnet de voyage, des endroits à découvrir sur la route ou des itinéraires bis.
  4. Il n’est pas d’usage de se servir en carburant dans une station d’essence. Un pompiste viendra vous servir en carburant, soit pour un montant défini, soit pour faire le plein.

Notre sélection de voyage en Afrique du Sud :

  • L’essentiel de l’Afrique du Sud, dans des logements confortables : cliquez ici.
    ou dans des logements très confortables : cliquez ici.
  • Pour ne rien louper, un grand tour de l’Afrique du Sud : cliquez ici.
    ou dans des logements très confortables : cliquez ici.
  • La découverte de la ville du Cap et des safaris au parc Kruger : cliquez ici.
    ou dans des logements très confortables : cliquez ici.
    ou en version francophone : cliquez ici.
  • Vous souhaitez sortir des sentiers battus ?
    Safaris dans le Grand Nord : cliquez ici.
    Grandeur Nature : cliquez ici.
    En passant par le Lesotho : cliquez ici.
    ou en version ski : cliquez ici.

Pour découvrir toutes nos idées de voyages en Afrique du Sud : cliquez ici.

Cet article est valable avec les informations en date de parution. Pour les conseils les plus récents, n’hésitez pas à consulter le site internet de France Diplomatie.